vendredi 24 décembre 2010


 Donne-moi tes mains pour l'inquiétude (...) / De paume et de peur de hâte et d'émoi (...) / Lorsque je les prends comme une eau de neige / Qui fond de partout dans mes main à moi (Le Fou d'Elsa)

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire